Atelier des Désaxé.e.s. Rencontre avec Laurie Laufer autour de son livre « Vers une psychanalyse émancipée »

Mardi, 21 Mars

Atelier des Désaxé.e.s. Rencontre avec Laurie Laufer autour de son livre « Vers une psychanalyse émancipée »

Short url: 

https://squ.at/r/9bkc

Nous accueillerons Laurie Laufer, psychanalyste et professeure à l’université de Paris Cité, pour une discussion autour de son dernier livre « Vers une psychanalyse émancipée. Renouer avec la subversion » paru aux éditions de La Découverte en 2022.
La psychanalyse a-t-elle encore des choses à dire ? À une époque où les études de genre, les analyses de Foucault et les mouvements LGBTQI+ ont inventé d’autres perspectives en matière de genre et de sexualité, comment peut-on encore parler de l’Œdipe, de l’« envie de pénis », de la « différence des sexes » ? Près de cent cinquante ans après son invention par Freud, soixante-dix ans après sa relecture par Lacan, la psychanalyse peut-elle prendre en compte les évolutions sociales sans être dénaturée ?

Certains psychanalystes s’érigent en experts de la « vie psychique », en détenteurs des normes sexuelles et sociales : ils considèrent l’homoparentalité, la PMA ou la transidentité comme des symptômes du règne de la toute-puissance de l’individu. Selon eux, Foucault, Butler, Bourcier, Preciado ne comprennent rien à leur discipline et, pire, la défigurent. Pourtant, Freud puis Lacan ont eu à cœur de laisser la psychanalyse ouverte à la « réinvention » : elle est un champ et une pratique traversés par les sciences, la culture et les mouvements de chaque époque. Si elle souhaite se réinventer et renouer avec ses origines subversives, la psychanalyse pourrait aujourd’hui dialoguer avec les théories féministes, les études queers et les mouvements trans, et se laisser instruire par d’autres expériences érotiques et politiques.
C’est en redevenant une théorie critique et inventive, à l’affût des nouveaux savoirs et pratiques, que la psychanalyse peut renouer avec l’émancipation.

Laurie Laufer exerce la psychanalyse à Paris. Elle est professeure à l’université de Paris Cité et directrice du Centre de recherche psychanalyse, médecine et société (CRPMS). Elle est notamment l’autrice de Murmures de l’art à la psychanalyse (Hermann, 2021) et a dirigé, avec Sandra Boehringer, Après Les Aveux de la chair. Généalogie du sujet, généalogie de la psychanalyse chez Michel Foucault (Epel, 2020).

Date & heure: 

Mardi, 21 Mars, 2023 - 19:30

Catégorie: 

  • librairie/bibliothèque
  • discussion/présentation
  • rencontre

e-mail: 

La Parole Errante
9 rue François Debergue, Montreuil
93100 Paris
France

Directions: 

Métro Croix de Chavaux

Le café librairie Michèle Firk est une librairie et un café depuis le printemps 2012. Il se trouve à Montreuil, près du métro Croix-de-Chavaux, dans la Parole errante, au 7 rue François Debergue. On y trouve des romans, des tracts, des revues, des essais et des bandes-dessinées.

catégories: 

  • bar/café / librairie/bibliothèque / discussion/présentation / film / rencontre

horaires d'ouverture: 

du mercredi au samedi de 14h à 19h.

Le collectif La Parole Errante Demain s’est constitué pour faire face à la menace de fermeture qui pèse sur un lieu d’importance à Montreuil : La Parole Errante.

catégories: 

  • conseils/aide/bureaucratif / bar/café / librairie/bibliothèque / discussion/présentation / exposition / film / rencontre

horaires d'ouverture: 

Lundi, 18h à 20h: Réunion hebdomadaire du collectif La Parole Errante Demain
Mercredi, 19h à 21h: Réunion du Centre Social Autogéré
Du mercredi au samedi de 15h à 20h: Café librairie Michèle Firk