Coordination contre les Jeux Olympiques

Lundi, 4 Mars

Coordination contre les Jeux Olympiques

Short url: 

https://squ.at/r/9xad

Tous les 15 jours, rejoins la coordination contre les Jeux Olympiques, alors qu’une partie des épreuves se déroulera à Marseille à l’été 2024. Face aux saccages budgétaires, écologiques et sociaux promis par les J.O 2024, à Marseille comme à Paris, ces réunions sont d’ores et déjà l’occasion d’organiser des Contre-JO.
Comme à chaque fois que les Jeux Olympiques s’invitent -Turin 2006, Rio 2016, ceux de Paris 2024 laissent déjà dans leur sillage leur lot de travailleurs et travailleuses précaires et exploités sur les chantiers, de logements vidés, d’espaces publics et naturels privatisés et militarisés, d’expérimentations de dispositifs sécuritaires tournés contre la population, d’équipements inutiles et surfacturés qui devraient, comme souvent, être abandonnés moins d’un an après l’événement.
Tandis qu’à Marseille, plusieurs dizaines de millions d’euros ont été versés par la mairie et le département, pour abonder au seul budget de la « Marina », le nouveau stade nautique du 8ème arrondissement -destiné aux épreuves de voile, les associations sportives et les équipements publics accessibles à toutes et tous restent en souffrance, dans le centre-ville comme dans les quartiers nord.
Car, en réalité, le spectacle déprimant de ces épreuves sportives, fondées sur la mise en compétition, ne bénéficient pas à la population, mais sert avant tout les intérêts d’une gouvernance financière opaque : du directeur du comité d’organisation des Jeux, au centre d’une enquête pour détournement de fonds publics depuis juin dernier , aux principaux partenaires des JO 2024, en première ligne Vinci Construction et Airbnb, qui devraient profiter de principales retombées financières de l’événement : plusieurs milliards !
Décisions prises en l’absence de tout débat démocratique, il leur importe peu les impacts de la pression touristique, dont la spéculation délirante sur les locations saisonnières, qui pèse déjà sur le niveau de vie et les logements des Marseillais-e-s. Et alors que l’inflation nous accule toujours plus, nous voyons tomber des millions d’euros sous notre nez, à côté de chez nous, mais pas pour nous.
Récupérons l’argent des J.O !
Défendons les espaces que l’on habite, où l’on se rencontre, s’entraide et s’amuse (vraiment) !

Date & heure: 

Lundi, 4 Mars, 2024 - 18:30 - 20:00

Catégorie: 

  • rencontre
Manifesten
59 rue Adolphe Thiers
13001 Marseille
France

Manifesten est un café-librairie associatif depuis 2014, installé rue Thiers, dans le 1er arrondissement marseillais. À quelques encablures de la Plaine, place populaire vitrifiée par une opération de requalification, le lieu se veut depuis presque cinq ans un espace de vie autant que de luttes.

catégories: 

  • conseils/aide / bar/café / librairie/bibliothèque/infokiosque / cours/ateliers / discussion/présentation / exposition / film / repas / rencontre

horaires d'ouverture: 

ouvert tous les jours.

Mardi et jeudi (13h30-15h30) Cours de français (tous niveaux, gratuits, en non-mixité sans homme cisgenre) animés par le collectif Mot de Passe (Accueil des enfants au local du Manba Rue Barbaroux)

Mercredi de 18 à 19h, permanence antirépression.
Jeudi de 15h30 à 19h, permanence de la librairie

Le collectif Technopolice de Marseille se retrouve tous les deuxièmes jeudi du mois de 19h à 21h à Manifesten.

les 1er et 3ème dimanches du mois, de 17h30 à 19h30, permanence du SPAAM

Tous les mois, Manifestin, cantine des solidarités, repas de soutien à prix libre : cantinesomanifestin@riseup.net