Rassemblement de soutien aux squat des Veyettes

Friday, 3 April

Rassemblement de soutien aux squat des Veyettes

Short url: 

https://squ.at/r/7sqk

Communiqué du Collectif Action Logement 14 09 suite au procès du vendredi 13 mars 2020.

Dans le cadre du "Printemps des expulsions" manifestation annuelle qui réunit : propriétaires, huissiers, avocats, squatters, exilé.e.s, flics et préfet, un tour de manège judiciaire était offert ce vendredi 13 mars au matin aux militant.e.s du Collectif Action Logement 14 09. Tour de manège éventuellement très cher puisqu’il pourrait coûter quelques dizaines de milliers d’euros... Et le retour à la rue de centaines de personnes.

La police était mobilisée c e matin pour accueillir les membres du CAL 14 09 incriminé.e.s et leurs quelque soutiens. La section d’intervention de la préfecture, talkie-walkie en main et colt à la ceinture veillait au grain à l’entrée. Interdiction a été faite aux soutiens de pénétrer dans le bâtiment de la Cité Judiciaire. Le prétexte oscillait entre le Corona Virus et "des ordres venus d’en haut"... Les deux personnes convoquées ont été suivies et accompagnées d’au moins un flic en permanence. Quelques militant.e.s sont toutefois parvenu.e.s à rejoindre la salle d’audience. Bravo et merci à elleux ! Les autres ont attendu au bar.

La société propriétaire du hangar sis au 30 rue des Veyettes poursuivait en justice pour occupation illégale, voie de fait etc deux membres du CAL 14 09. Dans le but d’obtenir l’expulsion des plus de 200 personnes résidant sur place, et le paiement des frais de justice, de factures d’électricité (plus de 50 000 euros) , d’eau etc etc .

L’avocat du propriétaire a signalé que son client avait sollicité l’intervention des services de l’Etat et de la Mairie de Rennes pour obtenir des solutions de relogement ou d’hébergement. Comme réponse il lui a été suggéré par la Mairie de "murer son bâtiment"... Alors que 400 personnes résidaient dedans . La préfecture a proposé l’intervention de la force publique pour mettre les familles et tout le monde à la rue (en hiver...)

Il a tenté d’expliquer que même si les volontaires du CAL 14 09 n’habitaient pas sur place , il était possible de les considérer comme occupant les lieux (sic) et donc de les en expulser... Miracle sophistique !

L’avocate du CAL 14 09 a démontré que cela allait être difficile d’expulser des personnes qui n’étaient pas sur place. Nous comptons sur la rationalité du juge pour trancher cette problématique.

Pour ce qui est de "l’intrusion dans un domicile privé par voie de fait", sachant que ce même hangar avait accueilli des fêtes techno avec des milliers de participant.e.s avant l’arrivée des exilés sur place au printemps 2019 et même antérieurement, cela signifie qu’il était ouvert bien avant le 14 septembre 2019 et qu’on ne peut rendre responsables les exilé.e.s présent.e.s ou des membres du CAL 14 09 de l’ouverture de ce lieu.

Elle a aussi fait valoir le prolongement de la trêve hivernale de 2 mois mis en place par le gouvernement (même si légalement cela ne concerne pas les squats), ainsi que les problématiques de santé publique actuelles, et la situation sanitaire et sociale des résident.e.s dont la grande vulnérabilité fait des proies de choix pour des infections virales graves.

Elle a demandé la nullité pour la procédure , ou au moins un délai de deux mois.

Notre défaite signifierait la possibilité d’une expulsion sous 48 heures par la force publique à partir de ce 3 avril.

La décision du tribunal a été mise en délibérée jusqu’au 3 avril. Nous appelons d’ores et déjà à un rassemblement ce jour là , car quelque soit la décision de la justice, ce sont les défaillances de l’Etat et des Collectivités Territoriales, donc celles des élu.e.s et des fonctionnaires en charge de ces dossiers qui sont les véritables responsables ET coupables de ces situations inhumaines, des frontières grecques aux zones industrielles rennaises.

Les luttes continuent. Nous ne lâcherons rien !

Date & Time: 

Friday, 3 April, 2020 (All day)

Category: 

  • action/protest/camp
  • meeting

Topics: 

  • sans papiers

email: 

Squat des Veyettes
30 Rue des Veyettes
35572 Rennes
France

Squat: 

Presently squatted

Septrembre 2019 - Face au refus des autorités dites compétentes , Préfecture et Conseil Départemental d'Ille et Vilaine, Mairie de Rennes etc, de prendre les mesures nécessaires pour mettre à l'abris les quelques 400 personnes,(dizaines d'enfants, femmes enceintes, personnes malades...) un collec

categories: 

  • action/protest/camp

Bâtiment industriel d'un hectare situé au 30 Rue des Veyettes, squatté le 12 septembre 2019 par le Collectif Action Logement 14.09 pour les personnes exilé.e.s à la rue.

categories: 

  • action/protest/camp