Chantier Énergie à la Grange de Montabot

Freitag, 16 Oktober bis Samstag, 24 Oktober

Chantier Énergie à la Grange de Montabot

Short url: 

https://squ.at/r/7yea

Un chantier énergie, mais ce n’est pas parce qu’on en manque. Ce qui manque et amène à cette semaine de chantier participatif, autogéré et colletif, c’est le constat de lacunes sur les réalisations concernant l’autonomie énergétique à échelle locale.

À la grange, qui existe depuis fin 2012 suite à une lutte antinucléaire et antiTHT, il nous parait important de d’apporter des éléments de réponse sur ce que représente l’utilisation de l’électricité.

Ce moment partagé tentera d’éclaircir pourquoi on l’utilise, pourquoi on la critique, pourquoi on refuse d’être connecté au réseau transcontinental, comment on peut créer son propre réseau et pourquoi ou comment on met le feu… aux compteurs linky.

Nous tenterons de mettre en place un système qui permettra de coupler l’énergie du vent et du soleil.

Nous parlerons de stockage de l’élec., d’éolienne autoconstruite, d’illusions renouvelables sur fond de crise climatique, de transitions énergétiques historiques, d’équilibrage d’un réseau de transport, de désertion du confort de la profusion d’énergie.

Nous retrouverons peu ou prou les mêmes soirées que celles prévues en avril dernier à commencer par un vert-nissage pour l’exposition Marco Camenish qui sera accompagné de lectures de textes le vendredi 16 octobre

Suivront :
Restitution de l’arpentage du premier livre de Fanny Lopez : le Rêve d’une déconnexion De la maison autonome à la cité auto-énergétique
Plusieurs d’entre nous/vous lisent une partie du livre que nous avons découpé pour l’occasion. Il s’agira de recoller les morceaux lors d’une restitution synthétique de chaque partie pour retrouver l’histoire de projets autonomes au cours de l’histoire, face au modèle industriel des grands réseaux ont constitué le mode de production dominant de nombreux services – eau, assainissement, énergie.

Présentation de son second livre L’ordre électrique : infrastructures énergétiques et territoires.
La notion d’autonomie implique à un moment de faire sécession avec les modes de vie, les flux accélérationnistes et polluants des réseaux de nos sociétés libérales avancées (énergétiques mais aussi économique, politique). C’est plus le processus d’autonomisation qui importe et sa perspective politique que l’autonomie en soi. Il y a de nombreux projets, partout, ils essaiment, ça lutte, ça trace des lignes de fuite.

Quand l’énergie verte et bleue reproduit le système électronucléaire. Discussion autour de deux recherches en géographie et en sociologie portant sur des projets d’énergies marines en France (surtout éolien et hydrolien, qui émergent au début des années 2010). À l’origine de ces projets, L’État et les grands groupes industriels mettent en place différentes stratégies de gestion des contestations, notamment à l’échelle locale. Les modes d’actions et les imaginaires techniques qu’ils mobilisent inscrivent ces projets dans la continuité du programme électronucléaire français.

Mais aussi soirée jeux, soirée projection, etc.

La semaine se terminera le samedi 24 octobre avec le rangement, les suites à convenir et une soirée surprise.

Comme d’hab’, le manger sera vegan et végétarien (vous pourrez apprécier fromages de brebis maison s’il passe l’été, bières pression, cidres de la grange, etc).

Dorénavant, nous avons un nouveau sleeping, bien chaud et pleins d’autres places de couchages. Cela n’empêche pas de pouvoir camper mais si octobre n’est pas si froid par chez nous, c’est souvent humide.

Amenez vos duvets, énergies fossiles et humaines, outils élec., lectures, pinceaux, produit vaisselle, recettes de plats à créer… et c’est partie pour une semaine riche de vos présences.

Gare à toi, trop célèbre fée électrique, la grange se re-branche !

Datum & Zeit: 

Freitag, 16 Oktober, 2020 (Ganztägig) bis Samstag, 24 Oktober, 2020 (Ganztägig)

Aufruf: 

  • Landesweiter Aufrup

Kategorie: 

  • Kurs/Workshop
  • Diskussion/Vortrag
  • Ausstellung
  • Film
  • Essen
  • (Umsonst)Laden/Markt
  • Treffen
  • Party
  • Arbeitsplatz/Selbermachen

Preis: 

  • gegen Spende

E-Mail: 

Telefon: 

06 51 67 94 44
Montabot
La Bossardière
50410 Montabot
Frankreich

Cela fait bientôt 3 ans que nous avons commencé à faire revivre la grange de Montabot à l’automne 2012, née de la lutte contre la ligne THT Cotentin-Maine.

Kategorien: 

  • Aktion/Protest/Camp / Buch-/Infoladen/Bücherei / Kurs/Workshop / Diskussion/Vortrag / Film / (Umsonst)Laden/Markt / Treffen / Arbeitsplatz/Selbermachen

Öffnungszeiten : 

Tout le temps